Réservé aux abonnés

Les patrons veulent qu’on accélère

Deux tiers des entreprises sont pour l’accord institutionnel sous sa forme actuelle, selon un sondage.

29 mai 2019, 00:01
A watchmaker of Jaeger-LeCoultre brand assembles a movement of a watch, during the first day of the 28th edition of the Salon International de la Haute Horlogerie, SIHH, in Geneva, Switzerland, Monday, January 15, 2018. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SWITZERLAND EXHIBITION SIHH 2018

«Le Conseil fédéral doit appuyer sur l’accélérateur dans le dossier de l’accord institutionnel.» Le message délivré, hier, par Monika Rühl détonne, alors que les appels à freiner l’avancée de ce projet se multiplient. La directrice d’Economiesuisse s’appuie sur un sondage réalisé par l’institut gfs.bern pour justifier sa revendication. Réalisé auprès d’un millier d’entreprises suisses de plus de 20 employés, le sondage montre que 67% d’entre elles soutiennent l’accord institutionnel sous sa forme actuelle et seules 20% se prononceraient contre. Et trois entreprises sur quatre estiment qu’il y ...