Les exportations horlogères en hausse

Les exportations horlogères bondissent de près de 20% en février.

22 mars 2012, 10:49
Un horloger de Vacheron-Constantin travaille sur untourbillon en or jaune, dans les ateliers du nouveau siege Vacheron-Constantin de Plan-Les-Ouates GE, photographie le 18 aout 2004.  Vacheron Constantin a investi quelque 35 millions de francs a Plan-les-Ouates (GE) dans une manufacture voulue "lumineuse et transparente" par son patron Claude-Daniel Proellochs. Inauguree mardi, 7 septembre 2004, elle abrite en ses murs de verre et de beton 170 collaborateurs. C'est l'architecte franco-suisse Bernard Tschumi, qui a construit la nouvelle unite de production de Vacheron Constantin, egalement siege international de la marque. Il aura fallu deux ans de programmation et dix-huit mois de travaux seulement pour eriger un batiment de 7000 m sur une parcelle de 30 000 m plantee d'arbres adultes.  (KEYSTONE/Sandro Campardo) === ELECTRONIC IMAGE ===

Les exportations horlogères poursuivent leur croissance vigoureuse. Elles ont bondi de 19,7% en février par rapport au même mois de 2011 pour s'inscrire à 1,6 milliard de francs, a indiqué jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

La hausse générale s'explique principalement par la croissance des ventes de montres en or (+31,1%), qui ont rapporté 525,6 millions de francs. Par pays, Hong Kong continue à plébisciter les garde-temps helvétiques, avec des exportations en hausse de 58,4% à 388,1 millions.

Derrière, les Etats-Unis se sont montrés plus calmes, avec une progression de 9,4% à 161,7 millions de francs. En troisième position, la Chine présente quant à elle une avancée de 38,9% à 148 millions.