Réservé aux abonnés

Les entreprises américaines débarquent à Cuba

Après le rétablissement des relations diplomatiques entre La Havane et Washington, les Etats-Unis tentent de dominer tous les secteurs.

07 mars 2016, 23:24
/ Màj. le 08 mars 2016 à 00:01
Tourists ride in a classic American car on the Malecon in Havana, Cuba, Wednesday, Dec. 17, 2014. After a half-century of Cold War acrimony, the United States and Cuba abruptly moved on Wednesday to restore diplomatic relations _ a historic shift that could revitalize the flow of money and people across the narrow waters that separate the two nations. The U.S. is easing restrictions on travel to Cuba, including for family visits, official government business and educational activities. But tourist travel remains banned. (AP Photo/Desmond Boylan) Cuba US

Petits entrepreneurs, guajiros (paysans), élégantes aux leggins multicolores, tous n’avaient d’yeux que pour un mini-tracteur rouge communiste, exposé sur le stand d’une entreprise... américaine, Cleber LLC. Une machine que ses concepteurs américains ont appelée Oggun, en hommage à la déesse de la Santeria, la religion afro-cubaine. C’était en novembre, au pavillon américain de la Fihav, la Foire internationale de La Havane, le grand rendez-vous annuel des affaires à Cuba. Signe que les Américains ont déjà débarqué sur l’île.

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre Washington...