Réservé aux abonnés

Les conséquences de la révolution hospitalière évaluées

En 2012, la LAMal va profondément modifier la vie des hôpitaux. Par exemple, les patients pourront choisir leur lieu de soins. Une étude d'Olivier Cordonier, responsable des tarifs au RSV, a évalué l'impact financier de ces changements en Valais.
02 août 2015, 19:21

En 2012, les nouvelles dispositions de la Loi sur l'assurance maladie (LAMal) entreront en vigueur. Elles augmenteront la concurrence entre les hôpitaux et mettront sur un pied d'égalité les établissements privés et publics. La réforme la plus spectaculaire consiste à donner au patient le libre choix de l'hôpital dans lequel il sera traité.

Olivier Cordonier, responsable des tarifs à la Direction générale de l'Hôpital du Valais (appelé aussi Réseau Santé Valais), a analysé, dans ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois