Réservé aux abonnés

Le Valaisan qui défie l'empire du café

Jean-Paul Gaillard, qui s'attaque à Nespresso avec ses capsules biodégradables, a relancé plusieurs sociétés. Et aussi connu quelques couacs.
02 août 2015, 19:18

Nous sommes en 1988. La commercialisation des dosettes Nespresso a commencé deux ans plus tôt. Mais les ventes peinent à décoller. Surtout sur le marché professionnel. Nespresso risque de boire la tasse. Pour relancer la machine, un chasseur de têtes débusque Jean-Paul Gaillard. Le Valaisan est placé à la tête de la filiale de Nestlé. C'est qu'il vient de se faire un nom dans le marketing: il a développé avec succès la ligne de vêtements et d'accessoires Marlboro Classics lors de son passage ch...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois