Réservé aux abonnés

Le scandale de trop pour la banque tessinoise BSI

24 mai 2016, 23:35
/ Màj. le 25 mai 2016 à 00:01
ZUR MELDUNG, DASS DIE BUNDESANWALTSCHAFT EIN STRAFVERFAHREN GEGEN DIE TESSINER BANK BSI EROEFFNET HAT, STELLEN WIR IHNEN AM DIENSTAG 24. MAI 2016 FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG. ñ Aussenansicht der Banca della Svizzera Italiana BSI in Lugano am 31. Maerz 2010. Die BSI befindet sich im ehemaligen Gebaeude der Banca dell Gottardo. (KEYSTONE/Karl Mathis) SCHWEIZ BANK BSI STRAFVERFAHREN

C’était le scandale de trop pour BSI. Si la banque tessinoise a pu s’en tirer à moindres frais avec la justice américaine, l’affaire de blanchiment lié au fonds souverain malaisien 1MDB aura eu raison d’elle. Le Ministère public de la Confédération a ouvert une procédure pénale à son encontre, lui reprochant de ne pas avoir été en mesure d’éviter les infractions de blanchiment d’argent et de corruption d’agents étrangers dans ce dossier.

Un comportement jugé «particulièrement grave», par Mark Branson, directeur de l’Autorité de surveillance des marchés financiers (Finma). Les investigations ont...