Le patron de JPMorgan atteint d'un cancer de la gorge

Jamie Dimon, patron de JPMorgan Chase, la plus grande banque des Etats-Unis, a annoncé mardi qu'il était atteint d'un cancer de la gorge "curable".

02 juil. 2014, 08:38
Le cancer est confiné à la gorge et au côté droit du cou, précise le PDG de JPMorgan, l'une des personnalités les plus en vue de Wall Street.

Le patron de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a annoncé mardi qu'il était atteint d'un cancer de la gorge "curable". Il entend conserver ses fonctions à la tête de la plus grande banque des Etats-Unis durant son traitement.

"La bonne nouvelle, c'est que le pronostic de mes médecins est excellent, que le cancer a été découvert rapidement et que ma maladie est curable", indique M. Dimon, 58 ans et qui n'a jamais fumé, dans une note aux employés et aux actionnaires.

Le cancer est confiné à la gorge et au côté droit du cou, précise le PDG de JPMorgan, l'une des personnalités les plus en vue de Wall Street. Il précise qu'il devra subir un traitement de radiothérapie et chimiothérapie pendant une durée de huit semaines environ.

Réputation de JPMorgan en baisse

"Je me sens très bien maintenant et je vous informerai tous si mon état de santé se modifie", écrit-il. "Il faut souligner qu'il n'y a aucune trace de cancer ailleurs dans mon corps." Le conseil d'administration de l'établissement a été prévenu.

A la tête de JPMorgan Chase depuis huit ans, Jamie Dimon a été crédité d'avoir su piloter la banque avec succès pendant la crise financière de 2008. Mais la réputation de la banque, jadis citée en modèle de bonne gestion, a souffert ces dernières années, notamment de l'affaire de la "baleine de Londres", des paris risqués qui ont mal tourné et lui ont coûté quelque 6 milliards de dollars.

La banque s'est retrouvée dans le collimateur des régulateurs américains et son ardoise juridique avoisine les 20 milliards de dollars depuis un an.