Réservé aux abonnés

Le marché des vins allégés prend vite de l'importance

Les femmes ou les sportifs n'aiment pas trop les vins corsés.

10 avr. 2011, 04:00
data_art_450399
Moins de sucre, moins de sel, moins de matières grasses, moins d'édulcorants... Sentant les mentalités évoluer, le groupe Schenk à Rolle avait lancé sur le marché en 2007 deux vins faiblement alcoolisés, un blanc et un rosé titrant à 9° d'alcool seulement, sous la marque Tendance 9. Après un départ timide en 2007, les ventes oscillent actuellement autour des 30000 bouteilles par année. C'est trois fois moins que celles de ses produits phare comme le Château de Chatagneréaz ou le domaine du Marteray. Mais le directeur de la plus grande maison suisse de négoce de vins, André Fuchs, ne se montre...