Le groupe textile Calida accuse une baisse de ses ventes

Le fabricant de vêtements lucernois Calida a le moral en berne. Il affiche une diminution des ventes en 2015 et un bénéfice en recul de 28,1% par rapport à 2014. La force du franc couplée à celle du dollar explique ces mauvais résultats.

07 mars 2016, 15:19
Le bénéfice du groupe textile Calida a fortement chuté en 2015.

L'exercice sous revue s'est révélé comme le plus difficile des 15 années passées à diriger Calida, a déclaré lundi devant la presse à Zurich, le directeur général sortant du groupe sis à Sursee (LU), Felix Sulzberger. Comme déjà annoncé, ce dernier cédera dès le mois prochain son fauteuil de patron de la société à Reiner Pichler, un double national allemand et suisse qui dirige le groupe de mode d'outre-Rhin S'Oliver.

Les prochaines semaines seront ainsi consacrées à la transition à la tête de Calida Group (Calida), a poursuivi M. Sulzberger, lequel est également membre du conseil d'administration de la firme de Suisse centrale. Revenant sur la performance affichée en 2015, le Bernois l'a jugée solide, compte tenu de turbulences monétaires et conjoncturelles.

Le chiffre d'affaires net s'est contracté de 12,9% à 359 millions de francs. Corrigée des effets de change, la contraction s'est inscrite à 2,7%. Alors que Calida réalise pas moins des trois quarts de ses ventes dans la zone euro, une appréciation du franc de plus de 12% se traduit par un repli des revenus de quelque 10%, explique l'entreprise.