Réservé aux abonnés

Le franc fort favorise les rachats d'entreprises à l'étranger

Fortes d'une monnaie au plus haut, les sociétés suisses ont des opportunités pour mieux financer leur croissance en zone euro ou dollar.

14 juil. 2011, 05:01

Alors que se succèdent les rachats de firmes étrangères par des entreprises suisses, le franc fort peut accroître les opportunités. Il ne constitue pas un motif en soi, mais rend un prix en euros ou en dollars de moins en moins cher pour un porte-monnaie helvétique.

Les annonces sont légion: le groupe bâlois Novartis acquérant l'américain Genoptix, le zurichois ABB reprenant l'américain Baldor Electric, le bâlois Clariant mettant la main sur l'allemand Süd Chemie ou encore le zougois Meyer Burger sur l'allemand Roth & Rau. Lundi, Lonza annonçait un accord avec l'américain Arch Chemicals. S...