Réservé aux abonnés

L’ancien patron de VW sous pression

Dans le cadre de son enquête, la justice américaine estime avoir réuni assez de preuves contre Martin Winterkorn.Dans le cadre de son enquête, la justice américaine estime avoir réuni assez de preuves contre Martin Winterkorn.

08 mai 2018, 00:01
epa06710200 (FILE) - Former CEO of German car manufacturer Volkswagen (VW), Martin Winterkorn poses while sitting in the Volkswagen Cross Coupe GTE concept SUV during the media preview of North American International Auto Show at Cobo Arena in Detroit, Michigan, USA, 12 January 2015 (reissued 04 May 2018). Former Volkswagen CEO, Martin Winterkorn, has been indicted on fraud charges in the US over its efforts to conceal compliance with US federal emission standards.  EPA/TANNEN MAURY (FILE) GERMANY USA VOLKSWAGEN WINTERKORN

Selon ses proches, il serait «impatient de s’exprimer» devant la justice. Martin Winterkorn a déjà beaucoup parlé du scandale Volkswagen. Dans des communiqués de presse, en interview, devant une commission du Bundestag: à chaque fois, il a répété n’avoir jamais rien su des logiciels truqueurs minimisant les émissions polluantes des véhicules diesels de Volkswagen lors des tests d’homologation. Personne n’a jamais cru celui qui a présidé aux destinées d’un groupe devenu numéro un mondial sous son autorité. Le «système Winterkorn», très pyramidal, ne tolérait pas la moindre contradiction ou la m...