Réservé aux abonnés

La «prochaine grande frontière» pour Nestlé

Proposer des denrées adaptées aux besoins des consommateurs, l’enjeu du futur pour les groupes alimentaires.

09 nov. 2019, 00:01
Nestle?s staff work in a laboratory during the inauguration of Nestle Institute of Packaging Sciences at the Nestle Research center of the food and drinks giant, in Vers-chez-les-Blanc, Lausanne, Switzerland, Thursday, September 12, 2019. (KEYSTONE/Laurent Gillieron) SWITZERLAND NESTLE PACKAGING SCIENCES

La nourriture personnalisée est l’enjeu du futur pour les groupes alimentaires. «C’est la prochaine grande frontière», a confié Patrice Bula, membre de la direction générale de Nestlé, dans un entretien. La question cruciale est de savoir jusqu’où les consommateurs accepteront de livrer des données personnelles pour recevoir des produits adaptés.

La nourriture «personnalisée» est déjà bien présente dans le marché des produits canins. Elle se situe à l’état embryonnaire pour l’être humain. Le potentiel y apparaît immense, avec des bénéfices en matière de santé pour le consommateur, mais aussi de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois