Réservé aux abonnés

La crise de l’euro continue

Après la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Irlande, l’Italie fait trembler l’Europe.

01 juin 2018, 00:01
epa02834838 Euro banknotes (L) and Swiss franc (CHF) lie on the counter at a currency exchange office in Budapest, Hungary, 21 July 2011, when the Hungarian forint was strengthened against the Swiss franc in morning trading. Many Hungarian debtors with mortgages in Swiss franc-denominated loans, which were the most popular retail lending product in Hungary, are facing increasing difficulties to keep up payments, with monthly installments increasing by up to 50% as the exchange rate of Swiss francs hit a historic high against the Hungarian forint on 18 July.  EPA/ZOLTAN MATHE HUNGARY OUT HUNGARY FINANCES

Vos prochaines vacances sur les rives de la Méditerranée ou de l’Atlantique pourraient vous coûter moins cher que prévu. Subissant les conséquences de la crise politique en Italie, le franc suisse s’est brusquement apprécié face à l’euro. Cette fin de semaine, il ne faut plus que 1fr.15 pour acquérir un euro, alors qu’il fallait près de 1fr.20 à la mi-mai. Autrement dit, un gain de presque 5 pour cent! Du coup, les visites et les achats des Suisses dans les pays voisins sont devenus nettement moins chers qu’il y a deux ou trois semaines seulement.

L’Europe tremble pour son économie et sa monnai...