Réservé aux abonnés

La chute du business du cannabis au Canada

Dix-huit mois après la légalisation, le bilan est désastreux pour les entreprises du secteur, concurrencées par le marché noir.

15 févr. 2020, 00:01
FILE - In this April 20, 2015 file photo, a Canadian flag with a cannabis leaf flies on Parliament Hill during a 4/20 protest in Ottawa, Ontario. Canada is following the lead of Uruguay in allowing a nationwide, legal marijuana market, although each Canadian province is working up its own rules for pot sales. The federal government and the provinces also still need to publish regulations that will govern the cannabis trade. (Adrian Wyld/The Canadian Press via AP, File) Canada Marijuana Legalization-Things to Know

Les espoirs des entreprises du secteur du cannabis partent en fumée. Après une année 2019 décevante, les géants de la marijuana canadienne accumulent les mauvaises nouvelles depuis le début du mois. Aurora Cannabis a annoncé, le 6 février dernier, le licenciement de 500 employés sur 1600. Un autre producteur, Tilray, a fait part de sa volonté de se séparer de 10% de ses effectifs, début février. Plusieurs autres sociétés ont procédé à des suppressions de postes ces dernières semaines.

Presque un an et demi après la légalisation du «pot», comme les Québécois appellent le cannabis, le m...