La banque zürichoise EFG condamnée en Grande-Bretagne

Six millions de francs, c'est le montant de l'amende que devra verser la banque zürichoise EFG pour manquement "graves" dans la lutte contre le blanchiment d'argent.

24 avr. 2013, 13:35
Pour revoir l'amende à la baisse, la banque EFG a accepté un accord à l'amiable.

EFG Private Bank, filiale britannique de banque privée du groupe établi en suisse, va devoir payer 4,2 millions de livres pour n'avoir pas mis en place les contrôles nécessaires sur ses clients à haut risque."Les défaillances étaient graves et ont duré plus de trois ans", a estimé l'Autorité de conduite financière (FCA) britannique, l'une des nouvelles entités de contrôle nées de la dissolution de l'ancienne Autorité des marchés financiers (FSA).

La FSA avait contrôlé EFG en janvier 2011 et avait passé en revue 36 dossiers de clients. Parmi eux 17 posaient des risques de blanchiment d'argent, y compris ceux de 13 clients soupçonnés ou poursuivis en justice pour des faits incluant le blanchiment ou la corruption.La FCA reproche à la banque de n'avoir pas établi clairement comment elle s'y prenait pour limiter les risques posés par ces clients.

EFG a accepté un accord à l'amiable lui permettant d'obtenir une réduction de 30% de son amende, qui aurait sinon atteint 6 millions de livres (7 millions d'euros).