L'horlogerie étale sa bonne santé à Genève

Genève vit cette semaine à l'heure des salons de l'horlogerie et de la bijouterie de luxe.

21 janv. 2013, 14:18
La montre Parmigianni avec le "label qualite Fleurier" sur le cadran.

Maîtres horlogers et joailliers ont dévoilé lundi à Genève leurs nouveautés dans le cadre du Salon international de la Haute Horlogerie (SIHH). Le salon regroupe jusqu'à vendredi 16 marques, dont 11 du groupe Richemont.

Sur 30'000 m2 à Palexpo, les pavillons rivalisent d'audace et d'originalité pour attirer et capturer le regard de 12'000 invités. Des montres et bijoux qui ont nécessité d'un an à deux ans de travail dans les différentes manufactures suisses sont présentées à 1200 journalistes du monde entier.

La branche étalera une nouvelle fois sa bonne santé économique pendant six jours, grâce à la demande asiatique qui ne faiblit pas. "Nous sommes toujours en forte croissance", "la demande est supérieure à l'offre", "pas trace de ralentissement pour l'instant", les responsables de plusieurs marques continuent de baigner dans l'optimisme. La haute qualité suisse, l'attachement à l'excellence, l'exclusivité et l'élégance sont mises en avant.