Réservé aux abonnés

L'ex-patron d'UBS surpris par les agissements de sa banque

11 janv. 2013, 00:01
data_art_1315229.jpg

LIBOR La direction du numéro un bancaire helvétique reconnaît avoir fait preuve de grandes négligences en laissant faire des manipulations sur les taux.

L'ancien directeur général d'UBS Marcel Rohner a nié hier à Londres être fautif pour n'avoir pas réussi à repérer les manipulations du Libor. Un de ses anciens collègues a cependant admis que la direction avait fait preuve de négligence.

Marcel Rohner a déclaré devant des parlementaires britanniques qu'il avait été "choqué" et "honteux" d'apprendre l'implication d'UBS dans le scandale du Libor, tout en ajoutant qu'il était occupé à l'épo...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois