Réservé aux abonnés

L'économie comme moyen, le social comme but

Avec près de 300 collaborateurs au bénéfice d'une rente AI, les Ateliers Saint-Hubert S.A. travaillent comme une véritable entreprise qui fournit des produits de qualité.
02 août 2015, 19:24

Un chiffe d'affaires annuel de 6,5 millions de francs, des salaires pour 4 millions, 289 collaborateurs, les Ateliers Saint-Hubert jouent un rôle non négligeable dans l'économie du canton au-delà de leur évidente importance sociale. Là où beaucoup seraient tentés de ne voir qu'une extension des services sociaux travaille en fait une véritable entreprise soumise aux mêmes obligations que ses concurrentes sur le plan de la concurrence et de l'adéquation de ses produits au marché. Directeur des ateliers, Yvan Rebord...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois