La Bourse suisse poursuit son ascension

A l'image des bourses mondiales, l'index suisse du SMI poursuit continuait de grimper à la clôture vendredi. Il a franchi la barre des 8100 points dopé par les banques, Crédit Suisse en tête.

10 mai 2013, 19:20
La Bourse Suisse perdait son élan ce vendredi.

La Bourse suisse a poursuivi son ascension vendredi, franchissant la barre des 8100 points. A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) gagnait 1,05% par rapport à mercredi pour atteindre 8177,85 points, un niveau inédit depuis janvier 2008. L'indice élargi SPI progressait lui de 1,03% à 7684,72 points.

Après des indices positifs en provenance d'Asie, le SMI a ouvert en hausse, une tendance qui s'est clairement renforcée par la suite. A partir de midi, il n'a toutefois presque plus bougé par manque d'impulsion notable.

Ces gains ont été mis au compte des liquidités provenant de l'assouplissement de la politique monétaire des banques centrales. Une partie de ces liquidités a été investie en actions, a commenté un courtier pour expliquer la progression continue des cours.

La plupart des blue chips ont profité de l'ambiance positive, bien que le titre cyclique d'Adecco ait enregistré la plus forte progression, de seulement 4,3%. Les nouvelles d'entreprises ont été denrée rare.

Clariant a pris 2,2%. Le titre du fabricant de spécialités chimiques a profité également d'un relèvement de recommandation de Credit Suisse à "neutral". Au cours des six derniers mois, des améliorations ont eu lieu en matière de coûts, de cash et de complexité du groupe, ont commenté les analystes de Credit Suisse.

Credit Suisse en verve

Aux financières, Credit Suisse (+2,1%) a enregistré les gains les plus importants. UBS (+0,9%) a suivi timidement. Parmi les assurances, Zurich Insurance (+1,5%) a été le plus recherché.

Les blue chips ont largement profité de la bonne orientation du marché, notamment Novartis (+2,1%), qui a ainsi poursuivi la tendance entamée mercredi (+1,9%). Novartis présente toutefois un important potentiel de rattrapage par rapport à son concurrent Roche (+1,6%), estiment les courtiers.

Lonza (+1,3%) et Actelion (+0,1%) ont affiché une des meilleures performances depuis le début de l'année. Transocean (+1,4%) a marqué une progression supérieure à la moyenne. Les résultats trimestriels publiés mercredi soir se sont révélés décevants. La direction a annoncé un programme de réduction des coûts.

ABB (-0,1%) a fait partie des rares perdants en raison du départ pour raisons personnelles du CEO Joe Hogan. Swiss Re (-1,3%), Richemont (-0,6%) et Swatch (-0,3%) ont également enregistré des pertes.