Réservé aux abonnés

Ikea Russie accusé de corruption

20 déc. 2011, 00:01

Le Ministère russe de l'intérieur a annoncé hier avoir ouvert une enquête contre trois ex-employés du géant suédois de l'ameublement Ikea en Russie, un Suédois et deux Turcs, soupçonnés d'extorsion et de corruption. "Un cadre de la filiale russe de l'entreprise Ikea et deux de ses complices sont soupçonnés de tentative d'escroquerie de grande ampleur et de corruption" , indique le ministère dans un communiqué.

Selon la police, un cadre d'une filiale du groupe chargée de l'immobilier, un Suédois de 35 ans, a "fait traîner la signature d'accords avec le directeur d'une organisation commercial...