Réservé aux abonnés

Google renonce à fabriquer sa propre voiture autonome

Technologie L’entreprise américaine Alphabet a annoncé la création d’une nouvelle entreprise, Waymo, qui s’associera aux constructeurs.

14 déc. 2016, 23:42
/ Màj. le 15 déc. 2016 à 00:01
Blick auf das Google Gebaeude und Logo des US-amerikanischen Unternehmens Google Inc., aufgenommen am Montag, 15. Dezember 2014 in Zuerich. (KEYSTONE/Ennio Leanza) SCHWEIZ GOOGLE STANDORT ZUERICH

Si les ingénieurs de Google étaient des écoliers, Ruth Porat serait celle qui siffle la fin de la récréation. Les «moonshots», les fameux projets fous de l’entreprise, sont aujourd’hui scrutés de très près par la directrice financière d’Alphabet, la maison mère de Google, et sommés de passer à l’âge adulte.

Dernière victime en date: la Google Car, le prototype de voiture autonome développé par Google depuis 2014. Le groupe américain ne commercialisera finalement pas ce véhicule pouvant se conduire seul, sans l’assistance d’un conducteur. Il souhaite plutôt renforcer ses liens avec les construct...