Glencore réduit sa production de zinc: 1500 emplois à la trappe

Le géant zougois Glencore réduit sa production de zinc et va supprimer plus de 1500 emplois en Australie et en Amérique du Sud.

09 oct. 2015, 10:31
L'annonce de Glencore s'est traduite sur les marchés par une forte hausse des cours du zinc.

Toujours sous le coup de la baisse des prix des matières premières, Glencore réduit sa production de zinc. Le géant zougois, qui doit aussi faire face aux doutes des marchés financiers, va ainsi supprimer plus de 1500 emplois en Australie et en Amérique du Sud.

La production sera réduite de 500'000 tonnes, un volume représentant 4% de l'offre mondiale, a précisé dans la nuit de jeudi à vendredi le groupe établi à Baar. Ce dernier motive la mesure, qui vise à préserver ses réserves, par la baisse des cours du zinc et du plomb ces derniers mois.

Selon des analystes cités par Reuters, les cours du zinc ont chuté de 30% depuis mai dernier, atteignant leur plus bas niveau en cinq ans. La mesure, qui fait suite à d'autres adaptations au niveau des capacités d'extraction du groupe, notamment pour le cuivre, entraînera une réduction de la production de zinc de Glencore à 100'000 tonnes au 4e trimestre.

L'annonce de Glencore s'est traduite sur les marchés par une forte hausse des cours du zinc, la tonne de ce métal de couleur gris-bleu se négociait ainsi vendredi matin à 1777 dollars, en hausse de 6,6%. Le zinc est notamment utilisé dans le processus de galvanisation, en vue de protéger le fer de la corrosion.