Genève: Bordier tient à son statut de banque privée

Plus grand établissement bancaire privé de la place de Genève, Bordier n'a pas l'intention de changer de statut.

03 juil. 2013, 11:42
Grégoire Bordier, associé senior de la banque privée.

Après Pictet et Lombard Odier en février, Mirabaud annonçait lundi son intention de renoncer à son statut de banquier privé. Pour Bordier, désormais l'établissement le plus important de ce type sur la place genevoise, il n'est pas question d'y renoncer.

"Nous sommes convaincus que ce modèle est adapté à notre taille et à notre situation", a déclaré Grégoire Bordier, associé senior de la banque privée, dans une interview parue mercredi dans "Le Temps". "Nous sommes très liés à la gestion de fortune, tout un pan d'activités - et les risques associés - ne nous concerne pas", précise-t-il.

Selon l'associé senior, le statut de banquier privé fait encore la différence auprès des clients. "La responsabilité illimitée est reconnue par le client et elle peut influencer sa décision", estime-t-il.

Concernant les risques d'un telle responsabilité, Grégoire Bordier se montre confiant. "Nous observons les risques avec beaucoup d'attention au niveau opérationnel et politique. Ce dernier est, il est vrai, plus imprévisible. Mais nous pensons qu'il est actuellement maîtrisable", explique-t-il encore.