Fiscalité: la Confédération a encaissé plus de 55 milliards d'impôts en 2018, un record

55,12 milliards de francs. Ce sont les impôts encaissés en 2018 par la Confédération. Un record. Plus de 22 milliards proviennent de la TVA et près de 8 milliards de l'impôt anticipé.

02 mai 2019, 12:57
Jamais Berne n'avait encaissé autant d'impôts.

L'Administration fédérale des contributions (AFC) a encaissé l'an dernier un nouveau record de recettes fiscales. La manne a atteint 55,12 milliards de francs, révèle le rapport annuel d'activité de l'unité administrative publié jeudi.

En 2017, les recettes avaient déjà augmenté de 1,5 milliard pour s'inscrire à 54,68 milliards. L'AFC explique le nouveau sommet de 2018 par un environnement conjoncturel favorable.

Le produit de la TVA s’est monté à 22,64 milliards de francs, soit 1,1% de moins que l’année précédente. Mais les recettes de l’impôt fédéral direct ont progressé de 7,7% pour atteindre 22,45 milliards de francs.

Comme en 2017, l’impôt anticipé a une nouvelle fois rapporté beaucoup: 7,71 milliards de francs. Selon le rapport, le montant supérieur de 25,3% à celui qui était inscrit au budget s’explique par la conjoncture, mais pourrait aussi être en lien avec les taux d’intérêt négatifs et la réforme fiscale aux États-Unis.

Echange d’informations avec l’étranger

L'année 2018 a été marquée par une internationalisation croissante et par la poursuite de la transformation numérique. L'achèvement du programme informatique FISCAL-IT constitue un jalon important. Dans le domaine de la TVA, un tiers des entreprises ont déjà présenté leurs décomptes en ligne.

En matière de coopération internationale, l'AFC a pour la première fois échangé des informations standardisées sur les décisions anticipées en matière fiscale (ou rulings). Elle a aussi commencé à mettre en oeuvre l’échange international spontané de renseignements fiscaux, sous forme entièrement électronique sur la nouvelle plateforme «MyTaxWorld».

À l’approche de cet échange de données, un nombre inédit de citoyens ont fait une dénonciation spontanée. L'AFC a par ailleurs pour la première fois transmis aux États partenaires des déclarations pays par pays remises par des multinationales.