Réservé aux abonnés

Facebook fait son mea culpa en Europe

Mark Zuckerberg apparaît devant les députés, à la suite du scandale de vols de données. Beaucoup de questions, peu de réponses.Mark Zuckerberg apparaît devant les députés, à la suite du scandale de vols de données. Beaucoup de questions, peu de réponses.

23 mai 2018, 00:01
epa06756089 The founder and CEO of Facebook Mark Zuckerberg is welcomed by EP President Antonio Tajani (not pictured) at the European Parliament ahead of an hearing at the European Parliament in Brussels, Belgium, 22 May 2018. Facebook CEO Mark Zuckerberg appeared before the European Parliament  representatives to answer questions in a live broadcast on data information  breach by Cambridge Analytica and also how Facebook uses personal data in general.  EPA/STEPHANIE LECOCQ BELGIUM EU FACEBOOK ZUCKERBERG HEARING

Mea culpa, mea maxima culpa. Mis sur le gril par les députés européens, hier soir, le fondateur et directeur exécutif de Facebook, Mark Zuckerberg, a une fois de plus confessé ses torts, dans le scandale de Cambridge Analytica, la société de consultants qui a abusivement exploité à des fins politiques les données personnelles de 87 millions d’utilisateurs du plus important réseau social du monde, dont quelque 2,7 millions d’Européens.

«Qu’il s’agisse de fausses nouvelles (fake news), de terrorisme, d’interférences étrangères dans des élections ou de développeurs utilisant à...