Réservé aux abonnés

Face au spectre du défaut de paiement

Le pays, asphyxié par une violente crise économique, doit faire face à de nouvelles échéances de remboursement de ses dettes.

27 oct. 2017, 23:21
/ Màj. le 28 oct. 2017 à 00:01
epa06107779 A view of nearly empty supermarket shelves in Caracas, Venezuela, 24 July 2017. Venezuelans are stocking up on food, gas and basic goods as the city prepares for general strike organized by opponents to President Nicolas Maduroís government.  EPA/MIGUEL GUTIERREZ VENEZUELA CRISIS

Une échéance de près d’un milliard de dollars hier et, au total, 3,8 milliards à rembourser d’ici à la fin de l’année: le Venezuela, asphyxié par une violente crise économique, voit ressurgir le spectre du défaut de paiement.

Dans ce pays aux immenses réserves pétrolières, mais ruiné par la chute des cours du brut, c’est justement le groupe pétrolier d’Etat PDVSA qui est confronté à ces remboursements de dette. Il devait débourser 985,1 millions de dollars hier (amortissement partiel de son bon à échéance 2020), puis 1,17 milliard jeudi prochain.

En excluant les intérêts, qui bénéficient d’un d...