Réservé aux abonnés

Erdogan s’en prend à Moody’s après l’abaissement de la note de la Turquie

Notation

29 sept. 2016, 23:24
/ Màj. le 30 sept. 2016 à 00:01
epa05467707 Turkish President Recep Tayyip Erdogan (R) and Russian President Vladimir Putin (L) attend a press conference during their meting in the Konstantinovsky Palace in Strelna, outside St. Petersburg, Russia, 09 August 2016. Petersburg, Russia, 09 August 2016.The two leaders were meeting in what was reported as an attempt to resurrect bilateral relations. Erdogan's  meeting with Putin marked his first visit to Russia since diplomatic ties between the two countries broke down following the downing of a Russian fighter jet by Turkey on the Syrian border in November 2015.  EPA/ANATOLY MALTSEV  EPA/ANATOLY MALTSEV RUSSIA TURKEY DIPLOMACY

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s’en est violemment pris hier à l’agence de notation Moody’s. Il l’accuse d’être corrompue, après qu’elle a abaissé la note de son pays en catégorie spécu- lative. «Abaissez la note de la Turquie comme vous voulez. Cela ne reflète pas la réalité du pays qui continue d’investir et de croître» économiquement, a déclaré Recep Tayyip Erdogan dans une allocution devant des élus locaux à Ankara. «Il suffit de mettre quelques pièces dans leurs poches pour avoir la notation que l’on souhaite. Ils fonctionnent de cette manière», a-t-il ajouté. Moody’s a abaissé ...