L'ASMR, cet étrange phénomène Youtube

Chuchotements, tapotements, clapotis d'eau, grattages de crayons sur papiers : ces bruits diffusés sur Youtube engrangent pour certaines vidéos plus de 7 millions de vue. Le phénomène s'intitule ASMR et a pour but de relaxer votre cerveau.

08 nov. 2014, 21:42
L'ASMR, ou réponse autonome sensorielle méridienne.

L’ASMR, ou réponse autonome sensorielle méridienne, est un phénomène en pleine expansion sur les plateformes de visionnages de vidéos. Celles-ci peuvent atteindre les 7 millions de vues, et ont pour but de relaxer les personnes, en « déclenchant » des frissons à « l’intérieur » de la tête des auditeurs, voire même dans le corps entier. 

« Le plaisir de l’oreille peut activer des sensations dans tout le corps » a rappelé l’ORL Yves Ormezzano sur l’antenne française Europe 1 en juin dernier. « Prenez l’opéra. Certaines personnes qui vont à l’opéra et qui écoutent Maria Callas avouent avoir des frissons dans le dos. » « N’importe quel stimulus sensoriel va déclencher au niveau du cerveau une hormone, qu’on appelle la dopamine. Une molécule libérée au moment de l’orgasme, notamment. »

Une ampleur grandissante

Si le phénomène connait de plus en plus d’adeptes sur internet, le concept est encore peu connu. Il n’existe que très peu d’informations sur le sujet, la page wikipédia ayant été réalisée puis effacée (avant d’être ré-introduite sur le site) à cause du trop peu de sources scientifiques qui expliquent le phénomène. 

Le visionnage de plus en plus fréquent de ces instants de relaxation est dû en partie au fait que les vidéos asmr sont inscrites dans beaucoup de catégories de recherches youtube. Les ASMRartistes - comme ils se nomment eux-mêmes -  créant des instants de relaxation à base de leçons de maquillage et de manucures, voire de lectures de poèmes ou encore de démonstrations de collections de voitures miniatures. 

Si les sources scientifiques ne sont pas encore claires, un documentaire est en préparation, Braingasm , et recherche actuellement des fonds sur Kickstarter.