Données volées sur Facebook: Mark Zuckerberg reconnaît que sa société a commis des erreurs

Alors que Facebook est dans la tourmente après le vol de données de millions d'utilisateurs, son fondateur et patron, Mark Zuckerberg, reconnaît que des erreurs ont été commises. Il admet également sa responsabilité.
21 mars 2018, 21:15
Mark Zuckerberg fait profil bas après le scandale qui secoue sa société.

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a reconnu mercredi des "erreurs" après la révélation de l'utilisation indue de données personnelles de millions d'utilisateurs par la firme britannique Cambridge Analytica. Il a promis de faire mieux.

 

 

Le réseau social "fait des erreurs" et "il y a encore à faire" pour améliorer son service, a-t-il indiqué, dans ses premiers commentaires sur cette affaire. Il s'est dit "responsable de ce qui se passe" sur Facebook et a promis de permettre aux usagers de mieux contrôler l'usage de leurs données personnelles.