Réservé aux abonnés

Groupe E a son parc éolien, mais pas en Suisse

Ses projets régionaux étant bloqués, l'entreprise investit en France. Elle est devenue actionnaire majoritaire d'un lot de six éoliennes.

14 juil. 2012, 00:01
data_art_956362.jpg

"Les électriciens ne se sont pas réveillés après la catastrophe de Fukushima!" Directeur énergie de Groupe E, Alain Sapin a tenu à le rappeler lors d'une conférence de presse organisée hier matin, à Lausanne, pour annoncer le rachat de huit parcs éoliens en France par EOS Holding (EOSH), pour une valeur de 120 millions d'euros (environ 144 millions de francs).

"Il n'y a aucun opportunisme dans cette acquisition. Nous nous préoccupons d'énergies renouvelables depuis des années. Mais comme en Suisse, cela va plus lentement qu'ailleurs, nous sommes obligés d'aller voir à l'étranger. Et nous all...