Emploi: 12% des travailleurs en Suisse ont un "bas salaire", soit moins de 4'335 francs par mois

Plus d'un salarié sur 10 en Suisse gagne moins de 4'335 francs par mois. Un montant considéré comme un salaire bas. Les femmes sont plus touchées que les hommes. Au Tessin, près d'un emploi sur quatre est "récompensé" par un bas salaire.
15 juil. 2019, 17:32
Certains emplois, comme la coiffure ou les nettoyages, sont particulièrement touchés (illustration).

En Suisse, en 2016, 12% des travailleurs avaient un bas salaire, soit une rémunération inférieure à 4335 francs (moins des deux tiers du salaire brut médian). Les deux tiers des 473'700 employés concernés étaient des femmes.

Selon une étude publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS), quelque 17% des femmes perçoivent un bas salaire. Ce pourcentage est de 7,6% chez les hommes.

Le Tessin, cancre suisse

S'agissant des différences régionales, le Tessin se distingue nettement par un taux d'emploi à bas salaire de 24,7%, soit plus du double de la moyenne nationale. En Suisse du Nord-Ouest, cette proportion est de 7,8%. En Suisse orientale, elle atteint 12%.

Plus de la moitié des emplois peu rémunérés (53,8%) étaient occupés par des étrangers. Pour eux, le faible taux de rémunération était de 19,1%, contre 8,9% pour les Suisses.

Coiffure et nettoyages

En ce qui concerne les secteurs économiques, le taux le plus élevé est enregistré dans les services personnels, qui comprennent les salons de coiffure et les entreprises de nettoyage: jusqu'à 59,1% des employés sont faiblement rémunérés.

Viennent ensuite la restauration et l'hébergement, où environ la moitié des employés gagnent peu, et le commerce de détail avec un quart des salaires nettement en dessous de la médiane. On trouve près de la moitié des emplois faiblement rémunérés (46,4%) dans des entreprises comptant moins de 50 employés.