Réservé aux abonnés

De bons chiffres pour les banques qui cachent une réalité moins rose

17 oct. 2013, 00:01
data_art_1888931.jpg

Les résultats des banques de gestion sont plutôt bons, mais ces chiffres masquent une réalité bien moins rose, a averti hier le vice-président de Genève Place Financière Nicolas Pictet (photo). Il a insisté sur l'accès au marché de l'Union européenne (UE). "Les fonds sous gestion ou administration sont en hausse et les bénéfices également" , a déclaré l'associé-gérant de Pictet & Cie qui dès le 1er janvier succédera à Bernard Droux à la tête de Genève Place Financière. Selon l'enquête conjoncturelle annuelle de la Fondation, les perspectives de la branche pour 2014 à Genève sont dans la c...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois