Réservé aux abonnés

Credit Suisse visé pour ses investissements

Plusieurs militants se sont réunis devant des succursales de Crédit Suisse dans plusieurs villes de Suisse, pour demander à Roger Federer de s’engager en faveur du climat. En cause: les investissements de son sponsor dans les énergies fossiles.

18 sept. 2020, 00:01
ãRogerWakeUpÒ Aktion, aufgenommen vor der Roger Federer Foundation am Donnerstag, 17. September 2020, in Zuerich. Die Umweltaktivisten fordern Roger Federer auf, die Credit Suisse zum Fossilausstieg zu bewegen oder die Geschaefsbeziehung mit dieser Bank zu beenden. (KEYSTONE/Alexandra Wey) ArcInfo

À Zurich (photo), Berne, Bâle, Lausanne, Genève, Fribourg et Neuchâtel, les manifestants – dont faisaient partie des politiciens, médecins, artistes, selon les organisateurs – se sont réunis, hier, devant des succursales de la banque. Ils répondaient à l’appel de la coalition «Roger Wake Up» («Roger réveille-toi») qui réunit plusieurs organisations écologistes la Grève du Climat Suisse, Lausanne Action Climat, Fossil Free Switzerland et Breakfree. Les militants éco...