Réservé aux abonnés

Cacophonie fédérale à ultra-haut débit

Les opérateurs ont commencé à déployer leur réseau, alors que les conclusions sur les risques sont encore attendues.
13 juin 2019, 00:01
ARCHIVBILD ZUR VERGABE DER 5G-FREQUENZEN IN DER SCHWEIZ, AM FREITAG, 08. FEBRUAR 2019 ---- Ein Mobilfunk Sendemast, aufgenommen am Freitag, 12. August 2011 in Duebendorf. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella) SCHWEIZ MOBILFUNK 5G

Alors que les opposants à l’introduction, en Suisse, de la technologie de communication mobile 5G sont plus que jamais mobilisés, les opérateurs ont commencé à déployer leur réseau, en vue d’une couverture quasiment intégrale du territoire helvétique, et dénoncent l’illégalité des mesures prises par plusieurs cantons romands, qui, de leur côté, invoquent le principe de précaution.

«Les réticences suisses sont certainement dues à la communication cacophonique de la Confédération», a confié Robin Eymann, responsable politique économique de la Fédération romande des consommateurs (FRC). En effet, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois