Réservé aux abonnés

Bientôt plus assez de pétrole extrait?

L’Agence internationale de l’énergie craint qu’après 2020, les capacités d’exploitation soient insuffisantes pour répondre à la hausse de la demande.

06 mars 2018, 00:01
epa02342973 (FILE) An undated file handout picture from the Transocean company released on 21 April 2010 showing the Deepwater Horizon semi-submersible ultra deepwater oil rig in the Gulf of Mexico off the coast of Louisiana, USA. Officials have said on 18 September 2010 that crews working to seal BP's damaged well in the Gulf of Mexico have to carry out one more pressure test on the cement seal completed on 17 September before declaring the well permanently sealed.  EPA/TRANSOCEAN/HANDOUT  EDITORIAL USE ONLY/NO SALES USA OELTEPPICH GOLF VON MEXIKO

Manquerons-nous de pétrole après 2020? C’est probablement ce qui se produira si les investissements, «trop faibles», n’augmentent pas, a averti, hier, l’Agence internationale de l’Energie (AIE). La production est abondante, notamment grâce à l’essor des Etats-Unis dans ce secteur. Mais la demande est encore plus forte, en dépit du développement des sources d’énergies parallèles.

«Il faudra plus d’investissements pour compenser les champs pétroliers en déclin. Le monde doit remplacer 3 millions de barils par jour chaque année, l’équivalent de la mer du Nord», a expliqué Fatih Birol, di...