Réservé aux abonnés

Accord historique de l’Opep pour limiter sa production

A la surprise générale, les pays membres sont parvenus hier, à Alger, à un accord pour réduire leur production d’or noir, pour soutenir les prix.

29 sept. 2016, 23:24
/ Màj. le 30 sept. 2016 à 00:01
Is this photo dated Wednesday, Sept. 28, 2016, Algerian Energy Minister Noureddine Boutarfa, center, Bin Saleh Al-Sada, Minister of Energy and Industry of Qatar, left, and acting Secretary General of OPEC Mohammed Barkindo, right, leave the  International Conference Center after a  meeting of oil ministers of the Organization of the Petroleum Exporting countries, OPEC, in Algiers, Algeria. OPEC nations reached a preliminary agreement Wednesday to curb oil production for the first time since the global financial crisis eight years ago, in an effort to reduce a global glut of crude that has depressed oil prices for more than two years and weakened the economies of oil-producing nations. (AP Photo/Sidali Djarboub) APTOPIX Algeria Oil Prices

Personne n’attendait un accord. C’est pourtant ce qui est arrivé à Alger hier, lors d’une réunion des pays membres de l’Opep. Après six heures de discussion, le cartel, qui fournit environ 40% de l’offre mondiale de brut, a décidé de geler sa production pour soutenir les prix, affaiblis depuis la mi-2014. Au terme de cette réunion qualifiée d’«historique» par le ministre qatari de l’Energie et président de la réunion, Mohamed Saleh Al-Sada, les pays membres ont choisi de ramener la production à un niveau de 32,5 à 33 millions de barils par jour (bpj), contre 33,47 millions en août, s...