Votations fédérales du 9 février 2020
 10.02.2020, 05:30

Comment comprendre le non du Haut-Valais à la norme contre l'homophobie

Premium
chargement
Le Haut-Valais se montrait plus favorable à la cause homosexuelle en 2005. (Illustration)

Politique En 2005, une partie du Haut-Valais acceptait le partenariat enregistré, alors que tout le Valais romand disait non. Qu'est-ce qui a changé en quinze ans? L'explication semble plurielle.

La responsable de Queer Wallis est trop fâchée pour analyser le non à 50,5% du Haut-Valais à la lex Reynard. Tandis que le Valais romand a dit oui à 67%. Elle renvoie à Francesco Walter. Le député PDC noir haut-valaisan a longtemps fait partie de cette association. «Je l’avais quittée en pensant qu’il n’y avait plus besoin de structure pour nous soutenir. Le vote d’aujourd’hui montre que je me suis trompé.»

A lire aussi: Le...

À lire aussi...

PolitiqueComment Mathias Reynard a donné son nom à la norme pénale contre l'homophobieComment Mathias Reynard a donné son nom à la norme pénale contre l'homophobie

Top