Votations fédérales du 27 septembre 2020
 06.08.2020, 11:43

Un comité valaisan contre la révision de la loi sur la chasse

chargement
Afin que les prédateurs conservent leur peur naturelle des humains, des cheptels et des agglomérations, les cantons pourront autoriser des mises à mort avant que les loups n'aient fait des dégâts.

Votations fédérales Le 27 septembre prochain, les Suisses se prononceront sur le projet de modification de la loi fédérale sur la chasse. En Valais, un comité s’est constitué contre cette révision qui adapte les règles de cohabitation entre le loup et l’être humain aux «réalités actuelles», selon le message du Conseil fédéral.

Des représentants des principales associations environnementales du Valais, rejoints par les Verts et la Jeunesse socialiste du Valais romand, ont formé le comité valaisan Loi sur la chasse Non. Ils dénoncent un texte qui s’apparente à «une loi d’abattage, donnant la liberté aux cantons de réguler des espèces protégées de manière facilitée, sans accord nécessaire de la Confédération».

Les Suisses sont appelés à se prononcer sur un projet de révision de la loi fédérale sur la chasse le 27 septembre prochain. Ce texte adapte les règles de cohabitation entre le loup et l’être humain aux «réalités actuelles», selon le message du Conseil fédéral.

A lire aussi: Loi sur la chasse: le Conseil fédéral veut resserrer la vis pour protéger les loups

Afin que les prédateurs conservent leur peur naturelle des humains, des cheptels et des agglomérations, les cantons pourront autoriser des mises à mort avant que les loups n’aient fait des dégâts. Mais les tirs seront liés à plusieurs conditions préalables très strictes.

Equilibre rompu

«La chasse doit reposer sur un équilibre entre protection des animaux, régulation en cas de dommages et exploitation de certains gibiers à des fins alimentaires. Cette révision rompt cet équilibre en ne visant qu’un but: faciliter et étendre la régulation aux espèces protégées, sans motif valable», regrette Peter Imboden, chasseur et ranger, cité dans le communiqué du comité valaisan diffusé jeudi.

Loi sur la chasse Non estime qu’il «n’est pas acceptable que des animaux sauvages protégés soient abattus avant même d’avoir commis le moindre dommage». Le comité relève en outre que cette «nouvelle loi créera 26 solutions différentes et empêchera une vision concertée à l’échelle nationale de la gestion de la faune». Il déplore aussi que le texte rate l’occasion de protéger des espèces en déclin et en met d’autres sous pression comme le castor, le héron et le cygne.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Aux urnesVotations fédérales: verdict sur le congé paternité, la loi sur la chasse, les avions et l’initiative UDCVotations fédérales: verdict sur le congé paternité, la loi sur la chasse, les avions et l’initiative UDC

mobilisationVotations fédérales: la participation devrait être forte dimancheVotations fédérales: la participation devrait être forte dimanche

SondageVotations fédérales: les nouveaux avions et le congé paternité ont la coteVotations fédérales: les nouveaux avions et le congé paternité ont la cote

Votations fédéralesLoi sur la chasse: Grégory Logean et Christophe Clivaz s’affrontent en face-à-faceLoi sur la chasse: Grégory Logean et Christophe Clivaz s’affrontent en face-à-face

InterviewVotations: la Suisse doit reprendre le contrôle de son immigration selon Céline AmaudruzVotations: la Suisse doit reprendre le contrôle de son immigration selon Céline Amaudruz

Top