Votations fédérales du 25 novembre 2018
 30.10.2018, 07:00

Surveillance des assurés: un tétraplégique valaisan raconte le traumatisme vécu

Premium
chargement
Pour le sexagénaire valaisan, se retrouver "dans le même sac que les tricheurs" a été très difficile à supporter.

VOTATION Alors que le peuple se prononcera le 25 novembre sur le référendum contre la surveillance des assurés, un Valaisan, tétraplégique incomplet, a été épié par l'AI pendant huit jours suite à une délation. Il a très mal vécu ces intrusions.

«C’est encore douloureux d’en parler. Si je n’avais pas eu mon épouse, j’aurais décidé d’en finir.» Fred (prénom d’emprunt), un sexagénaire valaisan, est ressorti traumatisé de la filature menée par l’assurance invalidité (AI) à son encontre. «On m’a filmé et photographié dans le jardin et dans ma maison à travers notre porte vitrée. J’ai été choqué par ces intrusions....

À lire aussi...

EspionnageRéférendum contre la surveillance des assurés: comment les détectives traquent les fraudeursRéférendum contre la surveillance des assurés: comment les détectives traquent les fraudeurs

Top