Votations fédérales du 25 novembre 2018
 30.10.2018, 05:30

Référendum contre la surveillance des assurés: comment les détectives traquent les fraudeurs

Premium
chargement
Le détective Léonard Bruchez a accepté de poser devant l'objectif, mais pas de nous recevoir chez lui.

Espionnage Entre réalité et fantasmes, les espions des assureurs focalisent l’attention de la campagne contre la surveillance des assurés. La modification de la loi sera soumise au peuple le 25 novembre. Jusqu’où vont ces Sherlock Holmes du XXIe siècle et avec quels outils? Découverte d’une profession forcément discrète.

Sur quoi vote-t-on?

Le 25 novembre, le peuple dira s’il accepte ou non que les détectives mandatés par n’importe quelle assurance sociale puissent:

-Filmer les fraudeurs potentiels dans des lieux librement accessibles (rue et balcon, mais pas chambre à coucher, cage d’escalier ou buanderie);
-Les localiser à l’aide d’une balise GPS ou d’un drone.

Ces observations pourront s’étaler...

À lire aussi...

VOTATIONSurveillance des assurés: un tétraplégique valaisan raconte le traumatisme vécuSurveillance des assurés: un tétraplégique valaisan raconte le traumatisme vécu

Top