Votations fédérales du 25 novembre 2018
 31.10.2018, 17:00

Initiative pour l’autodétermination: «Un poison pour la recherche et la formation», selon François Seppey

Premium
chargement
François Seppey, directeur de la HES-SO Valais, craint pour l'avenir de la recherche si l'initiative UDC pour l'autodétermination est acceptée le 25 novembre prochain.

Votation Les milieux académiques pourraient être durement touchés par l’initiative UDC pour l’autodétermination. Le directeur de la HES-SO Valais, François Seppey, craint que les accords bilatéraux qui concernent la recherche soient mis en péril. Un manque à gagner de plusieurs millions par année… et ce n’est pas une première.

Le souvenir angoissant du 9 février 2014 plane à nouveau sur les milieux académiques. Si l’initiative UDC pour l’autodétermination est acceptée par la population suisse le 25 novembre prochain, les milieux scientifiques, en Valais comme en Suisse, craignent une instabilité juridique néfaste à la qualité de la recherche suisse et aux programmes d’échanges comme Erasmus. François Seppey, directeur de la

À lire aussi...

Suisse-UEHorizon 2020: feu vert à l'extension de la libre circulation à la CroatieHorizon 2020: feu vert à l'extension de la libre circulation à la Croatie

Top