Votations fédérales du 23 septembre 2018
 12.09.2018, 06:49

Votations fédérales: vers un double "non" aux initiatives agricoles, selon les derniers sondages

chargement
Le but de l'initiative "pour des aliments équitables" est d'encourager l'agriculture durable

 12.09.2018, 06:49 Votations fédérales: vers un double "non" aux initiatives agricoles, selon les derniers sondages

Votations 23 septembre Le soutien aux initiatives sur l'agriculture ont chuté selon les derniers sondages de Tamedia et de la SSR. Les sondés ont peur d'une augmentation du prix de la nourriture. On se dirige vers un double "non" le 23 septembre.

Le soutien aux initiatives agricoles continue de faiblir. On s'achemine vers un double "non" le 23 septembre, selon les derniers sondages diffusés mercredi. Le contre-projet à l'initiative vélo, lui, est bien parti.

L’initiative des Verts "pour des aliments équitables" n'est plus soutenue que par 43% des sondés (55% précédemment), selon le dernier sondage Tamedia. Quelque 56% des personnes interrogées s'y opposent et 1% ne se prononcent pas.

 

 

Ce même objet serait accepté par 53% des votants (78% précédemment), selon la dernière enquête de l'institut gfs.bern menée pour le compte de la SSR, contre 45% qui le refuseraient et 2% d'indécis. Mais vu la tendance vers le "non", le sondage SSR considère qu'un rejet est probable le 23 septembre.

La polarisation partisane est forte. Les sympathisants des Verts sont pour l'initiative à 94% et ceux du PS à 77%, alors que les personnes affiliées au PLR sont 65% à ne pas en vouloir, contre 64% côté UDC et 52% au sein de l'électorat PDC, selon l'enquête SSR.

Peur d'une hausse des prix

Les francophones (57% de "oui") et les italophones (52% de "oui") continuent d'afficher leur soutien, contrairement aux germanophones qui disent "non" à 62%, selon le sondage Tamedia. Autre ligne de fracture: le projet trouve davantage grâce aux yeux des femmes et des jeunes qu'auprès des hommes et des personnes âgées.

L'argument qui convainc le plus les détracteurs du texte (51%) est que le prix des denrées et le tourisme d'achat vont augmenter, selon l'enquête Tamedia. A l'inverse, celui qui séduit le plus ses partisans (45%) est que l'offre alimentaire contiendra plus de produits fabriqués de manière équitable et écologique.

Le but de l'initiative "pour des aliments équitables" est d'encourager l'agriculture durable. Elle veut renforcer l'offre de denrées alimentaires sûres et de qualité produites dans le respect de l'environnement, des ressources, des travailleurs et des animaux.

La souveraineté alimentaire dégringole aussi

Concernant l’initiative "pour la souveraineté alimentaire", le sondage Tamedia fait ressortir 39% d'opinions favorables (53% précédemment), contre 59% de "non" et 2% d'indécis. L'enquête SSR prédit aussi une défaite dans les urnes, le texte d'Uniterre étant également en perte de vitesse. Il ne recueille plus que 49% d'avis positifs (75% précédemment), contre 46% de "non" et 5% d'indécis.

 

 

Les sympathisants du PLR balaient l'idée à 67%, ceux du PDC à 63% et ceux de l'UDC à 53%, selon le sondage SSR. Au contraire, les personnes qui se réclament des Verts l'approuvent à 88% et celles du PS à 52%. Les mêmes clivages régionaux, hommes/femmes et générationnel se retrouvent pour cet objet, selon l'enquête Tamedia.

Préserver l'accès au marché

Les pourfendeurs de l'initiative craignent surtout (28%) qu'elle ne coupe l'agriculture helvétique du marché, selon le sondage Tamedia. Du côté de ses défenseurs, c'est l'argument selon lequel les paysans doivent être justement rétribués qui fait le plus mouche (40%).

L'initiative "pour la souveraineté alimentaire" veut privilégier une agriculture diversifiée et durable, soutenir les produits indigènes et protéger les terres arables. Elle souhaite que les agriculteurs produisent de manière écologique et conservent la haute main sur les semences.

Le vélo bien parti

Le contre-projet à l'initiative vélo gagne du terrain et obtient un soutien de 57% des sondés dans l'enquête Tamedia (50% précédemment), contre 40% d'oppositions et 3% d'indécis. Il est plébiscité par 69% des personnes interrogées dans le sondage SSR (64% précédemment), contre 25% de "non" et 6% d'indécis.

L'arrêté fédéral sur les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres propose d'inscrire le vélo dans la Constitution. Il veut encourager les pistes cyclables au même titre que les chemins pédestres.

ATS

À lire aussi...

explicationsVotations fédérales: les tenants de l'initiative "pour la souveraineté alimentaire" d'Uniterre réfutent les reprochesVotations fédérales: les tenants de l'initiative "pour la souveraineté alimentaire" d'Uniterre réfutent les reproches

Votations fédéralesSouveraineté alimentaire: l'UDC du Valais romand se distingue du parti suisse en disant ouiSouveraineté alimentaire: l'UDC du Valais romand se distingue du parti suisse en disant oui

Votations fédéralesValais: les partisans de la souveraineté alimentaire s’engagentValais: les partisans de la souveraineté alimentaire s’engagent

votations fédéralesAgriculture: la souveraineté alimentaire au coeur de la votation du 23 septembreAgriculture: la souveraineté alimentaire au coeur de la votation du 23 septembre

Votations: les agriculteurs valaisans indécisVotations: les agriculteurs valaisans indécis

VotationsLes initiatives agricoles qui seront votées le 23 septembre divisent le ValaisLes initiatives agricoles qui seront votées le 23 septembre divisent le Valais

Top