Votations fédérales du 23 septembre 2018
 05.09.2018, 12:41

Le vélo fait la quasi-unanimité chez les partis

chargement
Florian Chappot (PS), Jean-Marie Bornet (RCV), Marianne Maret (PDC), Stéphane Ganzer (PLR), Lucien Barras (Les Verts) et Annick Clerc Bérod (Centre gauche - PCS) ont enfourché leur vélo sur la passerelle de Vissigen, à Sion, ce mercredi 5 septembre.

Mobilité Verts, le PSVr, le PLR, PDCVr, Centre gauche – PCS et RCV sont unis au niveau valaisan comme national pour dire oui à la «votation vélo» le 23 septembre prochain. Leurs maîtres-mots: sécurité, tourisme et santé.

«Même ceux qui n’aiment pas les vélos ont intérêt à voter oui le 23 septembre: avec plus d’aménagement cyclables, tous les usagers auront davantage la paix…» Enfourchant son vélo, le président PLR de VeyrasStéphane Ganzer affiche un sourire relativement confiant ce mardi matin. À l’image d’ailleurs de ses cinq consœurs et confrères des principaux partis valaisans, regroupés derrière le oui à la votation vélo, soumise au peuple le 23 septembre prochain.

Pour rappel, l’objet, présenté par le Conseil fédéral, accepté par les Chambres et défendu par tous les partis à l’exception de l’UDC, charge la Confédération de soutenir et de coordonner les mesures cantonales et communales en faveur des pistes cyclables, lesquelles seraient mentionnées dans la Constitution au même titre que les chemins de randonnée pédestre.

À lire aussi: Cinq associations valaisannes pour la reconnaissance du vélo

En conférence de presse interpartis ce mardi à Sion, tous ont souligné «l’importance de repenser les principes de mobilité», selon les mots employés par la députée PDCMarianne Maret. «Ne pas tenir compte du vélo serait manquer de vision.» De vision touristique, notamment, selon Stéphane Ganzer, qui voit le vélo comme «le challenger du ski pour le tourisme de masse».

Pour le tourisme et une pratique quotidienne sécurisée

Mais pas que. «La stratégie cantonale est touristique, mais elle doit être également dirigée vers la pratique du vélo au quotidien», insiste le conseiller communal socialiste sédunois Florian Chappot. «Il doit y avoir un changement de culture, il faut penser aux cycles lorsque l’on réalise des infrastructures routières.»

Coprésident du Rassemblement citoyen Valais, Jean-Marie Bornet abonde: «Le Valais est très bon en termes d’éducation routière, mais souffre d’un manque d’infrastructures adaptées à la pratique du vélo et d’un manque de coordination entre les instances cantonales, communales et associatives.» «La sécurité, c’est la clé», enchaîne le Vert Lucien Barras. «Actuellement, on ne peut pas lancer sereinement dans le trafic un cycliste peu ou pas expérimenté. Le vélo doit pouvoir trouver sa place en partage avec les autres usagers.»

Bienfaits pour la santé

Tous ont également souligné les bénéfices du vélo en termes de santé. «Ce d’autant que le vélo à assistance électrique, en plein boum en Valais comme ailleurs, peut s’adapter à tout type de parcours et d’effort», s’est réjouie la députée du Centre gauche – PCS Annick Clerc Bérod.  


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VotationsVotations fédérales: jeunes et femmes ont soutenu les initiatives sur l'alimentation et l'agricultureVotations fédérales: jeunes et femmes ont soutenu les initiatives sur l'alimentation et l'agriculture

Schneider-AmmannLibre-échange: après le «non» aux initiatives agricoles, Schneider-Ammann se dit optimiste sur un accord avec les États-UnisLibre-échange: après le «non» aux initiatives agricoles, Schneider-Ammann se dit optimiste sur un accord avec les États-Unis

live
aux urnesVotations fédérales: un plébiscite pour le vélo et un double non aux textes agricolesVotations fédérales: un plébiscite pour le vélo et un double non aux textes agricoles

VotationsLes initiatives agricoles qui seront votées le 23 septembre divisent le ValaisLes initiatives agricoles qui seront votées le 23 septembre divisent le Valais

Votations 23 septembreVotations fédérales: vers un double "non" aux initiatives agricoles, selon les derniers sondagesVotations fédérales: vers un double "non" aux initiatives agricoles, selon les derniers sondages

Top