Votations fédérales du 13 juin: vers un oui net à la loi Covid-19, la loi sur le CO2 a plus de peine à s’imposer

Selon le premier sondage de Tamedia, les cinq objets seraient approuvés si le vote avait lieu aujourd’hui. Les initiatives sur les pesticides ont une faible marge. La loi Covid-19 et la loi contre le terrorisme obtiennent une majorité de deux tiers. La loi sur le CO2 a plus de mal à s’imposer, avec 54% de oui.
30 avr. 2021, 06:41
/ Màj. le 30 avr. 2021 à 16:49
Le sondage a été réalisé auprès de 18'271 répondants provenant de toutes les régions linguistiques.

L’initiative eau potable

54% de la population approuvent l’initiative «pour une eau potable propre», selon le premier sondage réalisé par 20 Minutes/Tamedia sept semaines avant les votations et publié vendredi. Et 43% la rejettent. Il y a une forte polarisation gauche-droite: les électeurs de gauche sont pour, tandis que ceux de l’UDC, du PLR et du Centre sont contre. Le soutien est le plus marqué chez les Verts. En outre, 68% des citadins se positionnent en faveur et le soutien augmente avec l’âge. 

L’initiative pesticides de synthèse

L’initiatives «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse» a obtenu une approbation légèrement inférieure, avec 53% de oui et 43% de non. Il existe également une forte polarisation, la gauche étant en faveur, de même que les citadins et les femmes. Le principal argument du camp du oui est le danger que représentent les pesticides pour la santé. Les opposants eux sont plutôt préoccupés par la sécurité de l’approvisionnement. 

La loi sur le CO2

Cette loi passe également la rampe avec une courte majorité de oui, selon le sondage: 54% des personnes interrogées l’approuvent, 43% la rejettent. Les camps sont clairs: les sympathisants du PLR et de l’UDC sont contre, tandis que les Verts, le PS et les Vert’libéraux sont pour. Les sympathisants du PLR ne suivent pas le mot d’ordre de leur parti. Le clivage ville-campagne est marqué: 65% des citadins se positionnent en faveur de la loi, contre seulement 47% dans les zones rurales. 

La loi Covid-19

La loi, qui prévoit diverses mesures pour faire face à la pandémie, elle est approuvée par 66% des personnes interrogées, tandis que 27% la rejettent. Les sympathisants de tous les partis, à l’exception de l’UDC, soutiennent le projet de loi. Les partisans invoquent le soutien à l’économie, alors que les opposants estiment que le pouvoir du Conseil fédéral et de l’administration s’en verrait renforcé et que cela discriminerait les personnes non vaccinées.

La loi contre le terrorisme

La loi sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme récolte 68% de oui et 24% de non. Pour cet objet aussi, une forte polarisation en fonction des partis a été observée. Seuls les sympathisants des Verts et du PS sont contre la loi, avec une forte proportion d’indécis.

Le sondage a été réalisé entre le 26 et le 29 avril, auprès de 18’271 répondants provenant de toutes les régions linguistiques. La marge d’erreur est de +/- 1,2 point de pourcentage.