Réservé aux abonnés

Loi sur le CO2: à quel surcoût les ménages doivent-ils s’attendre?

Les surcoûts annuels liés à la nouvelle loi sur le CO2, qui figure au menu des prochaines votations, dépendront du mode de vie et de la situation personnelle de chaque ménage.
25 mai 2021, 00:01 / Màj. le 25 mai 2021 à 06:34
Kamine dampfen am Freitag, 3. Februar 2012, in Zuerich. Die Kaeltewelle ist noch nicht ausgestanden. Am Wochenende und zu Beginn der naechsten Woche koennte es durchaus noch kaelter werden als in der vergangenen Nacht, wie SF Meteo schreibt. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)....Smoke rises from chimneys on a cold winter day in Zurich, Switzerland, Friday, February 3, 2012. A cold spell has reached Europe with temperatures plummeting far below zero. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)

Les gens votent avec leur porte-monnaie, dit-on. Ce n’est évidemment pas toujours vrai, mais avec la loi sur le CO2, le dicton devrait correspondre à une certaine réalité. Le 13 juin, le peuple dira s’il souhaite protéger le climat en payant plus – d’ici la fin de la décennie – pour l’essence des voitures, le mazout ou le gaz de chauffage, et les billets d’avion. Les deux dernières majorations seront en partie redistribuées à la population, et en partie versées dans un Fonds pour le ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois