Votations fédérales du 13 juin 2021

Loi Covid-19: les cantons bons élèves pourront profiter d’assouplissements des mesures

chargement

Modifiée Le Conseil des Etats a planché ce jeudi sur la loi Covid-19. Les sénateurs ont notamment décidé d’augmenter de 70 à 80% la part de la Confédération aux coûts des mesures pour les cas de rigueur, mais ne souhaitent pas obliger les commerces à ouvrir le dimanche.

  04.03.2021, 11:49
Le PLR Martin Schmid est à l'origine de la proposition d'intégrer dans la loi un assouplissement des mesures pour les cantons bons élèves.

Les cantons bons élèves pourront bénéficier d’assouplissements des mesures de lutte contre le Coronavirus. Les sénateurs ont modifié jeudi, par 30 voix contre 13, la loi Covid-19 en ce sens.

Nous devons apprendre à vivre avec la pandémie. Le confinement n’est pas une solution.
Martin Schmid, conseiller aux Etats (PLR/GR)

Pour Martin Schmid (PLR/GR), à l’origine de la proposition, un changement de stratégie est nécessaire. «Nous devons apprendre à vivre avec la pandémie. Le confinement n’est pas une solution.»

Les cantons, dont la situation épidémiologique est stable ou s’améliore et qui appliquent une stratégie de dépistage ou toute autre mesure appropriée, doivent bénéficier d’allègements. Le Conseil fédéral sera chargé d’accorder ces assouplissements.

Cela avait créé une concurrence négative entre les cantons.
Christian Levrat, conseiller aux Etats (PS/FR)

Christian Levrat (PS/FR) a mis en garde contre une répétition de la situation de l’automne passé. Certains cantons avaient pris des mesures, d’autres non. «Cela avait créé une concurrence négative entre les cantons.» La population s’était rendue de l’un à l’autre. «La cohésion sociale et la paix en avaient souffert.» Sans succès.

La Confédération devra ouvrir un peu plus sa bourse

La Confédération doit prendre en charge une part plus importante des coûts liés aux mesures de soutien pour les entreprises. Les sénateurs ont modifié jeudi la loi Covid-19 en ce sens.

  • L’aide aux cas de rigueur a été au coeur des discussions. Les montants proposés par le Conseil fédéral n’ont pas été contestés, leur répartition a fait l’objet de vifs débats. Les députés ont finalement décidé, par 22 voix contre 21, d’augmenter la participation fédérale à 80%. Cette hausse implique des coûts supplémentaires de 600 millions de francs pour la Confédération.
  • Concernant l’assurance chômage, la Chambre des cantons s’en tient à la proposition du Conseil fédéral. Le nombre maximal d’indemnités journalières sera augmenté à 66 jours.
  • La possibilité d’autoriser les commerces à ouvrir jusqu’à douze dimanches en 2021 et 2022 encore été longuement débattue, mais aucune obligation ne sera faite aux commerces. La Chambre du peuple a refusé de franchir le pas, par 23 voix contre 18.
  • Les clubs sportifs pourront en revanche obtenir des contributions à fonds perdu plus facilement. Les règles sur les réductions de salaire ont été assouplies. La décision a été prise de justesse, grâce à la voix prépondérante du président du Conseil.

Le projet passe au National.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 mars

MonitoringCoronavirus: la majorité des Suisses soutiendrait les mesures du Conseil fédéralCoronavirus: la majorité des Suisses soutiendrait les mesures du Conseil fédéral

Chiffres rougesCoronavirus: Swiss a subi une perte de plus de 650 millions en 2020Coronavirus: Swiss a subi une perte de plus de 650 millions en 2020

DécryptageCoronavirus: pourquoi l'application SwissCovid pourrait bientôt être suppriméeCoronavirus: pourquoi l'application SwissCovid pourrait bientôt être supprimée

DécryptageCoronavirus et passeport vaccinal: pourquoi la Suisse n’a encore rien décidéCoronavirus et passeport vaccinal: pourquoi la Suisse n’a encore rien décidé

Top