Votations fédérales du 13 juin 2021

Initiatives anti-pesticides: pour le camp du oui, les textes sont favorables aux paysans et aux consommateurs

chargement

Votations fédérales Un comité composé de plusieurs organisations environnementales demande à la population suisse de voter oui aux deux initiatives sur les pesticides, qui permettront d’anticiper les changements de politique agricole à venir.

 24.03.2021, 11:01
Les Suisses se prononceront sur deux initiatives portant sur les pesticides en juin.

Accepter les initiatives «pour une Suisse sans pesticides de synthèse» et «pour une eau potable propre et une alimentation saine» ferait cesser des pratiques qui polluent eaux et sols, selon un comité pour ces textes. Agriculteurs et consommateurs seraient gagnants.

A lire aussi : Initiatives anti-pesticides: le camp bourgeois opposé, les paysans et les scientifiques partagés

Approuver les deux initiatives populaires soumises au verdict des urnes le 13 juin permettrait de mettre un terme à la pollution de l’environnement par des pesticides toxiques. Cela sonnerait aussi le glas à l’utilisation excessive d’antibiotiques et à la surfertilisation, a détaillé la coalition en faveur d’un double oui mercredi au cours d’une conférence de presse.

Le comité en faveur des deux initiatives, qui regroupe le WWF, Greenpeace, Pro Natura, Aqua Viva, les Médecins en faveur de l’environnement, BirdLife et la Fédération suisse de pêche (FSP), a souligné les faibles moyens dont il dispose en comparaison avec les opposants. «C’est un combat entre David et Goliath», a imagé Philipp Sicher, secrétaire générale de la FSP. Il estime toutefois que les initiants peuvent compter sur trois forces: les données du monde de la santé, le soutien de la population et des faits.

A lire aussi : Initiatives anti-pesticides: Guy Parmelin estime que les deux textes vont trop loin

Près de 2000 tonnes de pesticides sont utilisés chaque année pour cultiver les sols, a rappelé Ursula Schneider-Schüttel (PS/FR), qui soutient également les deux initiatives. Une grande partie des cours d’eau sont pollués. La Suisse est un pays où l’utilisation de pesticides est particulièrement élevée et un million de Suisses boivent une eau empoisonnée, a ajouté Martina Munz (PS/SH), présidente d’AcquViva.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Votations fédéralesInitiatives anti-pesticides: le camp bourgeois opposé, les paysans et les scientifiques partagésInitiatives anti-pesticides: le camp bourgeois opposé, les paysans et les scientifiques partagés

CampagneInitiatives anti-pesticides: Guy Parmelin estime que les deux textes vont trop loinInitiatives anti-pesticides: Guy Parmelin estime que les deux textes vont trop loin

Votations fédéralesInitiative «eau propre»: le camp du oui lance sa campagne contre les pesticidesInitiative «eau propre»: le camp du oui lance sa campagne contre les pesticides

OppositionInitiatives anti-pesticides: deux «projets extrêmes» et néfastesInitiatives anti-pesticides: deux «projets extrêmes» et néfastes

Aux urnesVotations fédérales: pesticides, CO2, Covid-19… les Suisses pourraient voter sur 5 objets le 13 juinVotations fédérales: pesticides, CO2, Covid-19… les Suisses pourraient voter sur 5 objets le 13 juin

Top