Vibrer en Suisse
 15.08.2020, 05:30

Géraldine Fasnacht: «cet été si spécial nous a permis de redécouvrir les beautés de notre pays»

chargement
Des vacances 100% helvétiques pour Géraldine Fasnacht.

PARLONS VACANCES Des personnalités romandes racontent leurs souvenirs de vacances et leurs envies estivales. Aujourd’hui, la sportive de l’extrême, Géraldine Fasnacht.

Un coin de Suisse où vous passiez vos vacances, enfant?

Verbier. Il y a 20 ans déjà on y venait chaque été et chaque hiver avec ma famille. J’aime tellement cet endroit que j’ai d’ailleurs fini par m’y installer. 

Le lieu parfait pour passer des vacances d’été en Suisse?

Je ne serai pas originale, mais je vais à nouveau répondre Verbier. Pour moi, c’est le plus beau du monde, au milieu des Alpes. Quand il fait, chaud, on prend la cabine et on retrouve le frais au Mont-Fort. On peut se tremper les pieds dans le bisse, profiter des belles terrasses. C’est aussi l’endroit parfait pour les sauts en wingsuit, le trail, la marche, l’e-bike, le parapente. 

Lac ou montagne? Vous n’avez qu’un seul choix!

Montagne. 

Un été dont vous vous souviendrez toujours?

Probablement cet été qui est si spécial. Il nous a tous permis de découvrir ou redécouvrir les beautés de notre pays. 

Un amour de vacances qui vous a marqué?

Mon amour de vacances, c’était le sport. Je me levais très tôt le matin pour aller sur les courts de tennis ou courir. Je n’avais pas vraiment le temps de chercher des amoureux (rires).  

Le livre que vous allez lire cet été?

C’est sans doute assez original, mais je viens d’acheter le bouquin utilisé pour l’obtention du permis de chasse. Ce n’est pas mon but, pour l’instant, mais je le trouve tellement bien fait et bien expliqué. J’ai beaucoup de plaisir à apprendre toutes ces choses sur la nature et les animaux. 

Un plat d’été dont vous ne vous lassez jamais?

J’ai une amie qui a un jardin de fou! Alors je vais y cueillir des tomates charnues au goût incroyable et je les ajoute à nos salades. Souvent, on complète le menu avec des grillades. 

Un truc que vous ne faites qu’en été?

Me baigner au bord du lac ou me balader en paddle board. 

Un job d’été que vous n’oublierez jamais?

J’en ai eu plein! J’allais souvent nettoyer les vieilles voitures de collection dans les galeries parce que je me suis toujours intéressée à ce genre de véhicules. J’avais également adoré travailler dans les écuries de mon village d’enfance. Là, j’aidais les paysans du coin à s’occuper des chevaux, nettoyer les boxes et en échange, j’avais le droit à des cours gratuits. 

Le tube d’été sur lequel vous avez le plus dansé?

Je ne sais pas si c’est vraiment un tube de l’été, mais je dirai «Jump Around» de House of Pain. C’est le tube sur lequel j’ai le plus dansé et je continue toujours d’ailleurs (rires). 

Les vacances, organisées ou carpe diem?

Dépend si ce sont des vacances en montagne avec mon mari ou au bord de l’eau en famille. La première version est plutôt organisée, la seconde plus carpe diem. 

Où passez-vous vos vacances cet été?

Nous avons fait plein de petits séjours mais aussi passé beaucoup de temps à la maison. Nous sommes allés 15 jours entre Engelberg et Lucerne, d’où est originaire mon mari. Nous partirons à nouveau une semaine dans la région du Wallensee à la fin août. 

Pour vous, quel est le plus beau paysage de Suisse romande?

Il y en a tellement. On a des points de vue incroyables partout en Romandie. On vit vraiment au paradis. 

Une anecdote cocasse lors d’un voyage?

Sans l’avoir planifié, nous nous sommes retrouvés avec un couple d’amis dans le même endroit et pratiquement le même hôtel en Guadeloupe. Nous avons fait une soirée à l’hôtel pour les retrouvailles. Le lendemain, nous allions sauter en parachute avec mon mari, nos amis n’ont pas voulu nous accompagner en nous disant que c’était «trop dangereux». Quand nous sommes rentrés à l’hôtel le lendemain, notre ami s’était fracturé le pied en sortant des bains. Comme quoi, le danger n’est pas toujours là où on l’imagine (rires). 

Vous auriez pu vivre dans quel autre canton?

À Berne, dans la région d’Interlaken. 

Votre plat du terroir romand préféré?

Le papet vaudois. 

Si vous deviez écrire l’hymne national de Suisse romande, quels seraient les deux premiers vers?

Je dirai sans doute que nos montagnes sont belles, tout comme les couleurs de nos fonds de vallées et que tous ces sommets enneigés me font rêver. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PARLONS VACANCESWhitney Toyloy: «Les randonnées se terminaient toujours par une halte pour des beignets au fromage»Whitney Toyloy: «Les randonnées se terminaient toujours par une halte pour des beignets au fromage»

Top