10.02.2020, 10:31

Valais: Lonza va réduire ses émissions de… gaz hilarant

chargement
Lonza va réduire de manière importante ses émissions de gaz à effet de serre.

Climat Le rejet dans l’atmosphère de gaz hilarant n’est pas réglementé. La Lonza va investir 12 millions pour réduire ses émissions de ce gaz à effet de serre.

Lonza annonce qu’elle va mettre en service sur son site de Viège, d’ici à fin 2021, un catalyseur pour réduire ses émissions de protoxyde d’azote, plus connu sous le nom de gaz hilarant.

Ce gaz (N2O) n’a pas d’effet sur la santé, à faible concentration, par contre, il contribue à l’effet de serre. Les émissions ne sont, pour l’heure, pas réglées sur le plan légal, par contre, les autorités souhaitent voir sa diffusion réduite au maximum.

Depuis le début de l'année, les émissions de protoxyde d'azote sont recensées dans le registre suisse des échanges de quotas d'émission. La Lonza étant inscrite à ce registre, comme le rappelle Keystone-ATS, elle doit remettre à la Confédération les droits d'émissions ou des certificats étrangers également pour ce gaz.

600 000 tonnes d’équivalent CO2

Lonza précise ne pas produire directement de protoxyde d’azote à Viège, mais que ce gaz est un déchet qui résulte de la fabrication d’une vitamine, la niacine.

Lonza va investir 12 millions dans la mise en place de ce catalyseur, qui permettra une réduction de 98% des émissions de gaz hilarant. Ces 600 000 tonnes d’équivalents CO2 qui pourront être économisées chaque année représente à elles seules 1% des gaz à effet de serre de la Suisse. 

ATS

À lire aussi...

environnementChangement climatique: les agriculteurs cherchent des solutions pour survivre et émettre moins de gaz à effet de serreChangement climatique: les agriculteurs cherchent des solutions pour survivre et émettre moins de gaz à effet de serre

IndustrieHaut-Valais: Lonza s’apprête à investir près d’un milliard à ViègeHaut-Valais: Lonza s’apprête à investir près d’un milliard à Viège

Top