Martigny: première du genre en Valais, la bricothèque ouvre ses portes

chargement

Société Mise en route par la Jeune Chambre Internationale de Martigny, la bricothèque ouvre ses portes ce mardi 13 octobre. Intégrant un volet social, il s’agit d’une première valaisanne.

 12.10.2020, 17:00
Proposant à tout un chacun la location d'objets divers, sur le modèle d'une bibliothèque, la bricothèque de Martigny ouvre ses portes au public ce mardi 13 octobre à 13 h 30.

Lancé au début 2019 par la Jeune Chambre Internationale (JCI) de Martigny, le projet de bricothèque est devenu réalité. «L’idée est de partager des objets que l’on n’utilise que rarement. Cette bricothèque inédite permet de consommer de manière durable, écologique et économique», souligne Francine Maret, membre de la JCI et présidente de l’association La Bricothèque.

Pratiquement parlant, il s’agit d’une véritable collection d’objets, ces derniers étant prêtés aux particuliers intéressés à des prix symboliques, annonce Céline Lugon, cofondatrice du projet: «En offrant ainsi une seconde vie aux objets usagés, notre objectif est de participer à l’effort collectif pour lutter contre l’obsolescence programmée et le gaspillage.»

 

Les initiateurs, partenaires et gestionnaires du projet de La Bricothèque lors de son inauguration officielle. © ldd

Du bricolage au camping, en passant par le jardinage, le ménager et l’événementiel, la palette des objets proposés est large. On citera notamment le four à raclette, la meuleuse, la scie sauteuse, le souffleur à feuilles, le mixeur-plongeur, le réchaud à gaz, le matelas gonflable et même la boule à facettes.

Un projet social

Première structure du genre à voir le jour en Valais, la bricothèque intègre un important volet social. Cela s’exprime notamment par un partenariat avec l’ARPI (Association régionale professionnelle pour l’insertion), qui accueille la structure dans ses locaux, à la rue des Etangs.

«Aux côtés de la dizaine d’ateliers existants, la bricothèque permettra à des personnes en réinsertion de bénéficier de mesures concrètes et de développer de nouvelles compétences – accueil clientèle, gestion du stock, contrôle, nettoyage et entretien du matériel, planification… – dans l’optique d’un retour rapide sur le marché du travail», souligne Sandra Moulin, présidente de l’ARPI et membre de l’exécutif martignerain.

Mme Moulin ajoute que cette nouvelle structure, qui ouvre ses portes à la population ce mardi 13 octobre, à 13 h 30, veillera évidemment à ne pas faire concurrence à des entreprises ou à des commerces existants.

A lire aussi : Martigny: emprunter des objets au lieu de les acheter

Informations pratiques, horaires et tarifs sur le site www.bricotheque.ch
 

À lire aussi...

BiodiversitéQuand la consolidation d’une route valaisanne profite à des chauves-souris menacéesQuand la consolidation d’une route valaisanne profite à des chauves-souris menacées

DurabilitéUne Valaisanne lance une coopérative pour aider les entreprises à changerUne Valaisanne lance une coopérative pour aider les entreprises à changer

Climathon 2021Climathon de Sion 2021: ces idées durables qui devraient voir le jour en ValaisClimathon de Sion 2021: ces idées durables qui devraient voir le jour en Valais

DurableLe défi des Carron à Vollèges: ils vivent désormais dans leur maison de pailleLe défi des Carron à Vollèges: ils vivent désormais dans leur maison de paille

DurableIls traquent les déchets sauvages en ValaisIls traquent les déchets sauvages en Valais

Top